Rééducation périnéale et pelvienne

La rééducation vésicale ou Comment reprendre le contrôle de sa vessie?

urgences_mictionnelles
Merci de partager!

L’essentiel

La rééducation vésicale s’adresse à celles et ceux qui ressentent le besoin d’aller uriner trop fréquemment et/ou qui ont parfois des envies incontrôlables, avec ou sans fuite urinaire. Elle fait référence à un ensemble de stratégies et conseils qui ont pour but de normaliser la fonction de la vessie.

Les techniques

Deux techniques pour parvenir à uriner moins souvent sont présentées ici, de même que la technique pour supprimer les envies pressantes. Elles peuvent être combinées au besoin.

Technique de la miction retardée

Lorsque vous ressentez une envie d’uriner, attendez cinq minutes avant de vous rendre à la toilette (utilisez la technique de suppression des envies pressantes au besoin, présentée plus bas).

Après ce délai, vous ressentirez soit :

            – une envie pressante : calmez-la avant d’aller uriner;

            – une envie normale : allez uriner;

            – aucune envie : poursuivez vos activités.

Quand vous réussirez facilement à repousser de cinq minutes votre besoin d’uriner, allongez le temps d’attente.

L’objectif final est habituellement de ne pas uriner plus de huit fois par jour et une à deux fois par nuit.

Technique de Burgio

Tenez un journal urinaire pendant quelques jours dans lequel vous noterez chacune de vos visites à la salle de bain. Vous pourrez ainsi sélectionner un intervalle de temps raisonnable à partir duquel vous débuterez votre rééducation; on recommande de choisir l’intervalle le plus long que vous êtes déjà capable d’atteindre en période d’éveil (donc excluant la nuit).

Le matin, urinez une première fois à votre réveil puis, durant la journée, retournez à la salle de bain en respectant l’intervalle prédéterminé (utilisez la technique de suppression des envies pressantes au besoin). Enfin, urinez une dernière fois avant de vous mettre au lit.

Après avoir relevé le défi pendant trois jours, allongez de 15 minutes votre intervalle.

Encore ici, l’objectif final est habituellement de ne pas uriner plus de huit fois par jour et une à deux fois par nuit.

Suppressions des envies pressantes

Il est important de ne pas répondre au besoin urgent d’uriner par une course jusqu’à la salle de bain. Les trucs ci-dessous devraient vous permettre de vous y rendre tranquillement.

Vous pouvez commencer à les appliquer à la maison (portez au besoin une protection contre les fuites). Toutefois, pour de meilleurs résultats, utilisez-les aussi dès que possible lors de vos sorties.

Lorsque vous ressentez une envie urgente :

– Faites une pause. Assoyez-vous si possible sur une surface dure et évitez de regarder en direction de la salle de bain.

– Détendez-vous et prenez de grandes respirations.

– Encouragez-vous en répétant des phrases telle que : «Je contrôle ma vessie.»

– Contractez aussi fort que possible votre plancher pelvien pendant 8 secondes ou faites huit contractions courtes et rapides.

Rappel : Contractez votre plancher pelvien comme si vous vouliez retenir urine et gaz. Vous devriez sentir les orifices du plancher pelvien (vagin et anus) se fermer et remonter.

– Trouvez un moyen de détourner votre attention de votre envie d’uriner :

  • téléphonez à quelqu’un;
  • faites une tâche mentale, comme un calcul ou une tâche de mémorisation;
  • lisez;

– Si votre envie s’atténue, rendez-vous à la toilette sans vous presser (reprenez les étapes ci-dessus autant de fois que nécessaire).

– Si votre envie est plutôt disparue, reprenez vos activités.

Les urgences sont parfois déclenchées par des facteurs précis (clé dans la porte, bruit de l’eau, …) Si vous êtes dans cette situation et que ledit facteur est prévisible, contractez plusieurs fois votre plancher pelvien de façon préventive avant d’y être exposée. Aussi, évitez autant que possible de solliciter ce «réflexe» en faisant preuve de ruse (par exemple, dans le premier cas, entrez par une autre porte).

Bon à savoir

La durée de la rééducation vésicale est très variable d’une personne à l’autre, mais des changements positifs peuvent être observés rapidement.

Le renforcement des muscles du plancher pelvien et des jambes diminuent vos risques de fuite. Il en est de même pour la perte de poids chez celles qui sont en surpoids.

Vous pouvez éprouver plus de difficulté à contrôler vos envies lorsque le temps est froid et humide, lorsque vous souffrez d’une infection urinaire ou lorsque vous êtes fatiguée, malade, anxieuse, stressée ou émotive.

Pour certaines personnes, la caféine, l’alcool, les mets épicés ou acides et les substituts du sucre (sucralose, aspartame, …) augmenteront aussi le défi. Pour cette raison, il est recommandé d’en limiter votre consommation. Plus particulièrement pour le café, on recommande habituellement de se limiter à une tasse par jour. N’oubliez pas que d’autres aliments contiennent de la caféine. Je vous invite à consulter le site internet de Santé Canada pour en savoir davantage : https://www.canada.ca/fr/sante-canada/services/aliments-nutrition/salubrite-aliments/additifs-alimentaires/cafeine-aliments/aliments.html

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *