Physiothérapie obstétriqueRééducation périnéale et pelvienne

Pousser ou ne pas pousser (à la toilette): telle est la question!

Merci de partager!
  • 3
    Partages

Quelle question!

D’accord, ce n’est pas la question la plus glamour qui soit. Mais quand vous allez à la toilette, saviez-vous que vous ne devriez jamais «forcer»?

Pourquoi forcer?

Plusieurs «poussent» lorsque vient le temps d’uriner ou de déféquer simplement par habitude. D’autres, pour aller plus vite. Et d’autres encore parce qu’ils n’y arriveraient pas autrement.

Pourquoi ne pas forcer?

S’il n’y a pas de problème à le faire occasionnellement (oui, on est parfois très pressé!), les efforts répétés sont néfastes. Surtout si on les fait en retenant son souffle.

La pression dans le ventre augmente alors en flèche et pousse vers le bas non seulement l’urine et/ou les selles (nom amical pour les cacas!), mais également tout le contenu de l’abdomen.

Principale victime: le plancher pelvien, ce fameux «hamac» de tissus mous qui referme le bassin à sa face inférieure et entoure les orifices externes des systèmes urinaire (urètre), gynécologique (vagin) et intestinal (anus).

D’abord, parce que la circulation sanguine y est entravée, on peut voir apparaître des hémorroïdes.

Puis, à force d’être étirés, les muscles et les nerfs de cette région deviennent moins efficaces. Des fuites d’urine, de gaz et même de selles peuvent alors se manifester.

Enfin, les organes du bassin (vessie et urètre, utérus, intestins) peuvent littéralement descendre (on parle de prolapsus) et devenir source d’inconfort et autres malaises.

Il faut mentionner que le coeur subit lui aussi un stress important via les variations rapides de pression.

Ces conséquences sont-elles réversibles?

Possiblement, de façon parfois spontanée dans le cas des hémorroïdes ou sinon avec un renforcement musculaire du plancher pelvien dans les autres cas.

Une exception: le prolapsus avancé, qui ne peut pas disparaître sans intervention chirurgicale. Ses désagréments peuvent cependant être nettement diminués grâce à différents outils thérapeutiques.

Comment ne pas pousser?

Lorsque vous urinez, vous ne devriez jamais pousser. Si vous devez pousser parce que l’urine refuse sinon de sortir, vous devriez consulter un médecin. Il élucidera avec vous la raison de ce blocage (ce peut être un problème de prostate chez les hommes, de pré-éclampsie chez les femmes enceintes, …)

Pour ce qui est des selles, commencez d’abord par vous accorder plus de temps sur la toilette, à moins que vous y passiez déjà plusieurs minutes. Si vous remarquez que vos selles sont dures, volumineuses, craquelées à la surface et/ou en petites boules, vous souffrez probablement de constipation et vous devrez vous attaquer à ce problème.

Consultez un médecin si toutefois la situation vous semble insurmontable ou est inhabituelle pour vous (vous remarquez un changement dans l’aspect ou la fréquence de vos selles pendant plusieurs jours sans savoir pourquoi), si vous avez d’autres symptômes ou si vous êtes inquiet.

Si de ce côté rien ne semble anormal, vous pouvez essayer de modifier votre posture sur la toilette. Une mauvaise posture accentue la courbure du dernier segment qu’empruntent les selles et nuit à leur progression vers la sortie. 

Quelle est donc cette posture idéale? Pour la grande majorité des gens:

  • les pieds doivent toucher le sol (c’est vrai aussi pour les enfants : pensez marche-pieds);
  • les genoux doivent être légèrement plus hauts que les hanches;
  • le tronc doit être légèrement penché vers l’avant.

Essayez aussi de vous rendre à la salle de bain seulement quand vous ressentez vraiment une envie. Vous remarquerez probablement que vos intestins ont leur petite routine et choisissent à peu près toujours la même heure d’un jour à l’autre pour se vider. 

Enfin!

Une fois le problème réglé, pensez à entreprendre un programme de renforcement du périnée afin d’en rétablir le bon fonctionnement!

Une note pour les femmes enceintes

La grossesse est une période propice à la constipation et aux hémorroïdes en raison des changements hormonaux et de l’augmentation progressive du volume de l’utérus qui laissera de moins en moins de place à vos intestins.

Redoublez donc d’efforts pour protéger votre plancher pelvien qui risque d’en voir de toutes les couleurs dans les prochains mois (c’est une longue histoire… à raconter dans un prochain article.)

  • 3
    Partages

43 réflexions au sujet de « Pousser ou ne pas pousser (à la toilette): telle est la question! »

  1. Bonjour, mon mari a passé 4 hres à la toilette à forcer pour faire sortir ses selles: qu’aurait-il dû faire d’autre pendant ce moment-là… mes recherches sont vaines?

    1. Plusieurs facteurs peuvent être à l’origine de la constipation et il n’y a pas qu’une piste de solution.
      Chose certaine, il n’est pas souhaitable de rester aussi longtemps sur la toilette.
      Afin de favoriser l’excrétion des selles, il est important d’être assis avec les genoux plus hauts que le niveau des hanches. Selon la taille de votre mari et la hauteur de votre toilette, il peut donc être nécessaire d’utiliser un marchepied.
      Cela dit, s’il doit forcer, voici la meilleure technique (en termes d’efficacité et de protection du plancher pelvien):
      1. S’assurer d’être détendu : mâchoire desserrée; fesses et anus relâchés.
      2. Prendre une grande inspiration par la bouche en gonflant son ventre.
      3. Attendre 4 secondes puis expirer lentement en gardant les lèvres pincées (le ventre devrait « rentrer »).
      4. Garder le ventre « rentré » et prendre une autre inspiration (le gonflement se situera cette fois au niveau de votre poitrine) et répéter l’expiration lèvres pincées.
      5. Recommencer l’étape 4 jusqu’à sept fois.
      6. S’il n’y a pas de progrès, répéter les étapes 1 à 4 en expirant cette fois dans un poing fermé (pour une plus grande résistance). Essayer cinq fois.
      Si sa constipation est chronique ou fréquente, j’encourage fortement votre mari à consulter un professionnel de la santé afin de l’outiller davantage pour corriger son problème.
      En espérant que cela vous éclaire,
      Élise Dubé, pht

      1. Bonjour merci pour tout ces conseils lucides 😉 Je suis biologiste et je m’étudie 😉 … J’ai connu très longtemps ces désagréments et un petit conseil supplémentaire si vous permettez pour votre mari : pensez à lui proposer de consommer tous les jours 1-3 sources d’aliments riches en certains probiotiques favorables pour ce genre de soucis « envahissants (par empathie je partage la galère de votre mari l’ayant vécu …) » : kefir de lait, kombucha, yaourt K-philus, choucroute, etc …
        Si les résultats ne viennent pas tournez-vous vers les compléments comme Lactibiane référence !
        Avec ma sympathie

        1. Bonjour, voici mon soucis. Cet après midi j’ai bu une tasse de café (je ne surconsomme pas le café). Des lors une envie d’aller évacuer mes selles m’a pris. Toutefois, impossible d’évacuer quoi que ce soit cela est très douloureux et c’est la première fois que cela m’arrive. J’ai effectué plusieurs fois la manœuvre dans la journée mais le constat est le même une envie mais une impossibilité d’évacuer quoi que ce soit, cela fait mal et j’ai l’impression qu il s’agit de selles dure. Auriez vous des conseils à me donner pour palier à ce soucis ?

          Je vous remercie à l’avance cordialement

          1. Bonjour,
            Lorsque le transit intestinal est ralenti pour diverses raisons, il arrive en effet que les selles soient particulièrement volumineuses et/ou dures, ce qui peut être la source de douleur. Afin de favoriser l’évacuation des selles, assoyez-vous sur la toilette de sorte à ce que vos genoux soient plus hauts que vos hanches. Vous pouvez appliquer un lubrifiant ou de la vaseline sur votre anus. Si vous n’arrivez toujours pas à évacuer vos selles, discutez avec un pharmacien à savoir si un médicament pourrait vous aider à ramollir vos selles.
            Si cette situation se représente, il serait pertinent de consulter un médecin ou professionnel de la santé afin de cerner l’origine du problème.

      1. Bonjour. J’ai des fissure chronique depuis plusieurs années. Quand je pousse mes selles n’evacue Pas, cela même quand c’est liquide. Je suis obliger de faire une manœuvre pour pouvoir aller à la selles et cela depuis plusieur année. Je me demande quelle est le lien entre ce problème et mon périnée ?

        1. Bonjour,
          En raison des douleurs occasionnées par les fissures, il est probable que votre sphincter anal (le muscle qui referme le canal anal) demeure contracté lorsque vous allez à la selle. On parle dans ce cas de dyssynergie du plancher pelvien. Vous pouvez consulter en rééducation périnéale afin de valider cette hypothèse et recevoir des exercices adéquats.

  2. Bonjour ! C’était pour vous que je suis constipé depuis toutes petite , jusqu’à maintenant j’utilise Normacol Enfant Ça a toujours marcher Même si des fois C’est très dure ct pour savoir si c dangereux le normacol ou si au contraire si ça soulage c Mieux merci d’avance

    1. Bonjour,
      Vous pouvez discuter de vos interrogations avec votre médecin ou votre pharmacien qui pourra vous confirmer si ce médicament vous convient. En effet, il existe certaines précautions lors de l’usage d’un laxatif, particulièrement si utilisé à long terme.
      La cause de votre constipation a-t-elle été déterminée? Si non, je vous encourage également à la rechercher avec l’aide d’un médecin ou d’un autre professionnel de la santé.

    2. Bonjour pensez peut être aussi à réparer la paroi de votre colon qui a peut être (même sûrement….) souffert de toutes ces années! J’espère que notre hôte Élise Dubé sera d’accord avec moi, mais il n’est jamais bon de forcer notre système parasympathique et la qualité de la muqueuse intestinale est la signature très souvent de nombreux symptômes!😉 Eau de gombo ou psyllium (le premier a ma préférence.. j’ai testé les deux mais c’est affaire individuelle…) et les probiotiques spécifiques 😉
      Avec mon empathie et merci à Elise Dubre de partager son savoir 👍

  3. J’ai été chez mon gastro qui me suis depuis des années pour des douleurs anal et hémorroïdes et je suis souvent très constipé et je force et toujour mal au ventre aujourd’hui je suis partie le revoir pour le même problème il m’a regardé et vu des hémorroïdes interne et il m’a dit que mon spiter été descendu à force de pousser il m’a remis sa en place mais je souffre et il m’a dit de me retenir de pas aller 3 heure à la selle et arrivé chez moi je me suis vidé un peux mais j’ai encore mal dit cet normal merci de votre réponse

    1. Bonjour,
      Les selles dures et volumineuses peuvent causer des fissures anales très douloureuses. Vous avez peut-être remarqué un peu de sang clair sur votre papier de toilette après vous être essuyé?
      Il existe plusieurs moyens d’intervenir sur la constipation. Si possible, je vous recommande de consulter un physiothérapeute en rééducation périnéale afin qu’il puisse vous proposer des outils. Sinon, adressez-vous de nouveau à votre médecin ou à un pharmacien afin d’obtenir possiblement des médicaments qui vous soulageront, mais aussi qui vous aideront à contrôler votre constipation.
      Bonne chance!

  4. Bonjour,
    J’ai forcé 30min pendant mes selles il y a quelques jours, depuis j’ai parfois mal au dos quand je respire au niveau de la cage thoracique. Est-ce que ça peut être lié à une descente d’organes ?
    Merci pour votre article !

    1. Bonjour,
      Il est difficile de complètement exclure une descente d’organe. Cependant, les douleurs reliées à un prolapsus sont habituellement décrites comme des tiraillements et surtout ressenties dans la partie basse de l’abdomen ou du dos. Elles sont pires après une période prolongée debout, un effort important ou en fin de journée. S’il s’agit d’un épisode isolé de constipation, il est peut probable qu’une descente d’organe en est découlée.
      En espérant que cela réponde à votre question!

  5. Bonjour , j’ai la tête qui tourne très fort quand je force beaucoup aux toilettes et quand je me relève très vite

    1. Bonjour,
      Pousser très fort, particulièrement en retenant votre souffle, pour faire fluctuer votre pression artérielle et occasionner les symptômes que vous décrivez. Il serait important que vous remédiez à cette problématique en modifiant votre façon d’évacuer vos selles. Vous pouvez notamment consulter un professionnel de la rééducation périnéale.

  6. Bonjour je suis enceinte de 29 semaine je suis constipé depuis 2 semaine je vais a la selle seulement quand je sans que sa veux sortir mais sa ne sort pas toute sa me fait mal et je force bcp en retenant mon souffle sans succès je suis obligé de garder la moitié de mes selle en moi et la j’ai mal dans le bah ventre et dans le bah du dos pas beaucoup mais sa fait mal et plus mal quand bb bouge j’aimerais savoir sa va se replacer seul? Ou je devrais appeler quelqu’un ? Après être sortie de la toilette je suis venu m’asseoir et j’ai commencé à me sentir bizarre et avoir un px mal voilà merci d’avance pour votre réponse

    1. Bonjour,
      La constipation est fréquente lors de la grossesse notamment en raison des changements hormonaux qui ralentissent le transit intestinal et de l’augmentation du volume de l’utérus qui “coince” les intestins.
      Certains médicaments contre la constipation sont sécuritaires pendant la grossesse et je vous suggère de demander l’avis de votre pharmacien ou de votre médecin afin d’en trouver un qui vous convient.
      Vous pouvez bien entendu essayer d’autres trucs, comme augmenter votre consommation de liquides ou placer un tabouret sous vos pieds lorsque vous allez à la selle. Pensez aussi à bien relaxer les muscles de votre plancher pelvien: lorsqu’on appréhende la douleur, ils ont souvent tendance à se resserrer et nuire ainsi à la défécation.
      Autant que possible, évitez de pousser pour faire sortir vos selles. Après dix minutes sur la toilette, si vous n’avez pas réussi à les évacuer, levez-vous et attendez votre prochaine envie.

  7. Bonjour je voulais vous posez une question.. Est ce que vous aussi ça vous arrive de rester une journée complète aux toilettes car ça sort tout le temps

    1. Bonjour,
      Il est possible qu’un épisode de diarrhées, notamment causé par une infection, vous oblige à aller à la selle plusieurs fois dans une même journée. Si vous souffrez plutôt d’incontinence de selles en petite quantité, il se peut que votre sphincter anal manque de tonus (il ne reste pas complètement fermé entre les selles) et qu’il laisse “suinter” des matières fécales liquides. Une évaluation en rééducation périnéale ou par un médecin pourra vous aider à déterminer la cause de votre problème et, possiblement, à la traiter.

  8. Bonjour,
    Une descente d’organe peut arriver facilement une seule fois ? Ou c’est si on pousse repetitivement ?
    J’ai souvent mal à la tête et en bas du dos quand je contracte fort

    1. Bonjour,
      Parmi les facteurs de risque des descentes d’organe, on parle davantage de constipation chronique donc, en effet, de poussées répétées. Par ailleurs, comme vous le décrivez, le fait de forcer en retenant notre souffle peut causer d’autres mots, comme une augmentation temporaire de la tension artérielle.

  9. Bonjour moi cava faire 3 semaine ou je vais à la celle a chaque fois que je mange ou bois quelque chose 1 bon cardeur après et mon caca et jaune avec un file et ses très liquide
    Jen peux plus a force jais des contraction niveau vaginal et les médecins et l’hôpital s’en foute mes j’en peux plus avais vous une solution smeckta rien ni fais

    1. Bonjour,
      Je suis désolée d’apprendre que personne n’a pu répondre à vos demandes d’aide jusqu’à maintenant.
      Votre condition semble pourtant en effet nécessiter un avis médical.
      Je vous invite donc à continuer d’insister auprès de votre médecin pour qu’il investigue la cause de vos maux.
      Bon courage!

  10. J ai actuellement une constipation chronique, et lorsque je force aux toilettes je saigne légèrement de la bouche… J ai fait une gastroscopie et il n y a rien… Est ce du a une forte pression artérielle?

    1. Bonjour,
      Il serait surprenant, mais pas impossible j’imagine, que vos saignements soient en lien avec une tension artérielle élevée. Sinon, ce pourrait-il que vous serriez les dents et mordilliez inconsciemment l’intérieur de vos joues?

  11. Bonjour moi j’aimerai savoir si il faut que je consulté alors moi j’ai du mal a aller a la selle je sort que 2. 3 petite boulettes et 1 semaine voir 2 semaine plus tard j’ai la diarrhé mais pas la diarrhée comme quand on a la gastro au début c’ est normal et sa se transforme en diharée merci cordialement

    1. Bonjour,
      Les selles en petites boulettes que vous décrivez sont habituellement un signe clair d’une constipation sévère. Des selles très liquides peuvent accompagner une constipation sévère.
      Je vous conseille donc en effet de consulter.

  12. Bjr moi je ne suis pas enceinte jusque un coup j ai diarrhée quelque jours et coup constipation quelque jours je fait pas mes celles tout les jours mes quand j ai l envie sa peux être tout les 3 jours
    Parcontre comme j ai pas fait mon périnée et quand je tous je fait pipi ou atchoum pipi j espère que c’est la descente d organe qui fait ça. En plus je suis un peux forte et j ai le tablier (. Je ne voie pas mon pupis ) mon plancher à pas du tout été fait .

    1. Bonjour,
      La diarrhée amène une perte importante de liquide et il est fréquent qu’elle soit suivie d’une constipation. Si cette alternance diarrhée/constipation est fréquente, je vous suggère d’en discuter avec un médecin.
      La fréquence considérée normale pour aller à la selle varie entre 3 fois par jour et s’étend jusqu’à 3 fois par semaine.
      Les fuites d’urine à l’effort, comme à la toux, ne sont pas nécessairement liées à une descente d’organe.
      Je cous encourage donc encore ici à consulter un professionnel.

  13. Bonjour moi j’ai un décollement du pôle inférieur de l’œuf sa pousse comme si j’avais envie mes rien ne sort sa me fait beaucoup trop mal même quand jurine sa me fait mal

  14. Bonsoir,depuis tout à l’heure je suis en galère… Depuis 15h30 exactement.
    Grosse envie d’aller aux toilettes,j’y vais je pousse,ça sort à peine un peu(pendant 10 minutes).
    J’y retourne,je pousse,ça sort un peu plus,donc je continue et ça bloque…
    J’ai mis du papier toilette dans ma culotte,je sens une gêne,et là je vois qu’il y en a sur le papier…
    Le problème,c’est qu’à force d’avoir pousser je ne sens plus mon fessier…
    J’y suis retourné 2 fois,ça coule liquide tout seul,et quand je m’essuie bah y en a encore…
    C’est la 1ère fois que ça m’arrive à ce point.
    Je n’arrive plus à m’asseoir…ce matin j’ai eu des petites selles.
    Je bois veaucoup d’eau,en espérant que ça m’aide… c’est vraiment douloureux ☹️

  15. Bonjour,j’ai laissé un commentaire hier soir.
    Bonne nouvelle,après 25h de constipation j’ai pu faire un petit peu caca… On va surement me prendre un laxatif afin d’aider.
    Je n’ai pas mal au ventre,mais je sens que ça travaille 😊
    Courage à tous,reposez vous à fond et buvez beaucoup d’eau.
    Ça aidera peut être,à ramollir vos selles,et faciliter le passage. 😌

    1. Bonjour,
      Merci pour votre témoignage.
      Quand les selles sont petites, tel que mentionné dans votre message précédent, il s’agit en effet habituellement d’un signe d’une constipation sévère. Et contrairement à ce que l’on pense, des selles liquides n’excluent pas une constipation concomitante.
      La constipation est souvent multifactorielle et l’hydratation suffisante fait partie des pistes à essayer pour la résoudre. Vous pouvez également essayer les massages abdominaux. Vous pouvez en voir un exemple ici: https://youtu.be/mw3zZ9jTxoM

  16. Re bonjour,alors voilà je pense être en fin de constipation,j’ai un doute 😕
    Quand c’est la fin avons nous des crises abdominales?
    J’ai des petites gênes,mais pas au moins de pousser… pour le moment je n’arrive à me vider que sur mes serviettes hygiéniques…
    Cette nuit,j’ai enfin dormi sans avoir de grosses gênes.
    Est ce bien la fin de la constipation? Merci de vos avis. 😊

  17. Bonjour,comment savons nous quand nous en sommes à la fin de la constipation?
    Avons nous des crises abdominales?
    Cette nuit j’ai enfin dormi,j’ai des gênes mais pas violentes au point de pousser.
    Merci de vos avis

    1. Bonjour,
      Si votre transit intestinal est adéquat, vous devriez avoir des selles allongées plutôt lisses faciles à évacuer (il est toutefois possible qu’une douleur persiste si, par exemple, votre épisode de constipation à causer une fissure anale). La fréquence de défécation optimale va de 3 à 21 selles par semaines.
      J’espère que cela répond à votre questionnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *