Rééducation périnéale et pelvienne

Périnée et accouchement: massage et étirements

Potière
Merci de partager!
  • 2
    Partages

Les femmes enceintes se font de plus en plus suggérer de préparer leur périnée en vue de l’accouchement. Bien que l’efficacité de cette préparation n’ait pas été clairement démontrée, masser et/ou étirer son plancher pelvien pourrait réduire les risques d’épisiotomie et de déchirure. Ceci est particulièrement vrai pour les femmes qui vivront leur premier accouchement par voie vaginale ou qui ont déjà subi une déchirure ou une épisiotomie lors d’un accouchement précédent.

Les techniques

Vous pouvez vous-même étirer votre périnée, mais beaucoup de femmes en fin de grossesse, parce qu’elles sont limitées par le volume de leur ventre, préfèrent demander à leur conjoint.

Si vous imaginez autour de votre vagin une horloge dont le sommet (midi) se situe sur le clitoris, seulement la portion entre 4h et 8h sera travaillée. Les déchirures ont habituellement lieu dans cette zone, c’est-à-dire en direction de l’anus. De plus, les os du bassin limitent l’étirement dans les autres directions.

Assurez-vous d’avoir les mains propres, puis:

  • dans la position de votre choix, écartez les jambes;
  • insérez la moitié d’un pouce à l’intérieur de votre vagin et appuyez doucement sur la face postérieure (du côté de l’anus plutôt que du côté du clitoris);
  • commencez par des mouvements doux allant du côté gauche au côté droit et vice-versa (première image) pendant environ 2 ou 3 minutes;
  • appliquez ensuite une pression modérée dans chacune des trois directions suivantes, pour 30 secondes: vers 4h, 6h et 8h sur l’horloge (deuxième image);
  • répétez trois fois l’étirement dans chacune des trois directions.
Techniques de masage et d'étirements du périnée

Vous pouvez, si vous le désirez, utiliser un lubrifiant à base d’eau ou une huile neutre pour faciliter le massage. Certaines femmes profitent également de la chaleur de la douche ou du bain pour détendre davantage leurs muscles (*attention à ce que l’eau soit à une température sécuritaire pour vous et votre bébé).

À répéter au moins deux fois par semaine, voire jusqu’à sept jours par semaine.

Quand débuter?

Il n’y a pas de consensus à ce sujet et, comme pour la fréquence, les recommandations varient: dès 34 semaines de grossesse ou seulement à partir de 38 semaines.

S’il est prévu que votre accouchement soit déclenché avant 40 semaines, pensez à commencer plus tôt.

Par prudence, si vous êtes à risque d’un travail prématuré, demandez l’accord de votre médecin avant d’utiliser ces techniques.

Quand consulter?

Je vous suggère de consulter un physiothérapeute en rééducation périnéale si:

  • votre périnée ne se laisse pas du tout étirer;
  • vous n’êtes pas certaine d’exécuter la technique adéquatement.

Pour différentes raisons, certaines femmes sont mal à l’aise d’appliquer ces techniques. Si c’est votre cas, je vous conseille aussi de consulter. D’autres trucs vous seront enseignés afin de réduire les risques de déchirure.

L’enseignement peut aussi être fait au conjoint.

Et après l'accouchement?

Après votre accouchement, il pourrait être intéressant de reprendre ces exercices, particulièrement si vous avez subi une déchirure ou une épisiotomie. Dans ces cas, il est important que votre cicatrice soit bien guérie avant de les amorcer. De façon générale, c’est vers trois semaines post-partum, lorsque les points de suture ne sont plus visibles, que vous pourrez débuter.

Si jamais votre remarquez que la douleur associée à votre cicatrice augmente au fil des jours au lieu de diminuer, discutez-en sans tarder avec un professionnel de la santé. Des écoulements malodorants et/ou de la fièvre sont également des raisons de consulter rapidement une ressource médicale.

Envie d'en savoir plus?

  • 2
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *